Conseiller en prévention Niveau I

Centre IFAPME Liège-Huy-Waremme
Organisateur: 
Centre IFAPME Liège-Huy-Waremme et la Haute Ecole HELMo Gramme
Activité: 
Formation
Date: 
Jeudi 26/09/2019 - 08:30
Prix: 
3000€ ou 290CF €
Lieu: 
Centre IFAPME Liège
Boulevard Sainte Beuve 1
LIEGE 4000
Belgique
BE
Accessibilité: 
Tout le monde
Thèmes: 
Conseiller en prévention Niveau I
La fonction d’un conseiller en prévention est d’assister l'employeur dans l'application des mesures visées dans la loi sur le bien-être. Il a également une fonction de conseil à l'égard de l'employeur et des travailleurs. La loi du 4 août 1996 impose aux entreprises de créer un service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPP) et de désigner un Conseiller en Prévention. Une formation complémentaire du premier niveau est imposée aux Conseillers en Prévention désignés par les employeurs des entreprises de catégories A et B. Afin de déterminer le niveau de formation exigé dans un service interne, les entreprises sont classées en 4 groupes (A, B, C ou D) selon le nombre de travailleurs occupés et l’importance du risque encouru par les travailleurs (art. 3 AR Service interne). Pour plus d’informations, veuillez consulter le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=571 La formation vise à compléter les compétences définies dans l'Annexe II de l’AR du 17/05/2007 : - Identifier les dangers et facteurs de risques visés à l’article 5 de la loi du 4/08/1996 qui peuvent être présents dans les entreprises du groupe A, à analyser et évaluer les risques et à proposer les mesures nécessaires pour les éliminer ou les réduire au maximum - enquêter sur et à analyser les causes des accidents du travail pour définir les lignes principales de la politique de prévention et proposer un système dynamique de gestion des risques adéquat et efficace - suivre l’évolution du niveau de sécurité des installations tout au long de leur usage depuis l’analyse initiale et par conséquent être à même d’effectuer l’analyse de toute installation existante selon la même démarche - intégrer les aspects de bien-être au travail dans des systèmes de management de la qualité et d’autres systèmes de management de l’entreprise - organiser une gestion administrative et technique de la politique de bien être