Gérer les facteurs humains et systémiques pour prévenir l'erreur humaine

Organisateur: 
CQHN asbl
Activité: 
Recyclage
Date: 
Jeudi 25/02/2021 - 08:30 à Mardi 02/03/2021 - 17:00
Prix: 
850 € HTVA €
Lieu: 
CQHN asbl
Rue Auguste Piccard, 20
6041 Gosselies
Belgique
BE
Accessibilité: 
Tout le monde
Depuis sa version 2015, la norme ISO 9001 demande " la mise en oeuvre d'actions visant à prévenir l'erreur humaine " (§8.5.1.g). De même la norme ISO 45001, éditée en 2018, demande de considérer les "facteurs humains" dans l'approche de la gestion de la sécurité (§6.1.2.1.b.3). Le "facteur humain" peut être défini comme la contribution humaine à un évènement et inclut implicitement la notion d'erreur humaine. L'étude des facteurs humains permet de comprendre comment les capacités et les limites humaines influencent la façon dont les gens fonctionnent dans leur environnement professionnel ou privé. L'erreur humaine a longtemps été considérée comme un aspect que l'on pouvait espérer éradiquer en mettant en place des procédures, formations et inspections en tout genre, destinées à transformer les travailleurs en modèles de conformité. Il est toutefois prouvé que l'humain est extrêmement influencé par l'écosystème dans lequel il vit et travaille (culture d'entreprise, ambiance de travail, objectifs, moyens mis à disposition, etc) mais aussi par sa nature profonde, sa personnalité et son vécu. La considération des facteurs humains peut fournir une réponse à l'exigence normative de gestion de l'erreur humaine, mais on ne peut se limiter à cet aspect. Il est crucial d'étudier l'interaction entre l'Humain et le système dans lequel il vit et travaille, et donc intégrer dans notre analyse les facteurs systémiques. Objectifs : Nous vous proposons d'examiner ensemble comment nous pouvons, en intégrant la considération des facteurs humains et systémiques dans nos activités, diminuer le risque d'erreur humaine et la gravité des évènements indésirables. Le but de cette formation est de vous donner une introduction à la notion de facteurs humains et systémiques ainsi que des pistes d'amélioration simples que vous pourrez directement mettre en pratique aussi bien dans votre entreprise que chez vous et ce, sans révolutionner votre façon de fonctionner. L'étude de l'influence des facteurs humains et systémiques peut se révéler utile dans tous les secteurs, pour tous types d'activités, y compris en dehors de la sphère professionnelle. Cette formation s'inspire entre autres de la culture " Human Performance " initialement développée aux Etats-Unis par l'INPO (Institute of Nuclear Power Operations) et très prisée dans les domaines nucléaire et aéronautique

JOUR 1 : Introduction et aspects théoriques

Qu'entend-t-on par " facteurs humains et systémiques " ?
Personnalité, attitude et comportement.
L'erreur humaine.
Anatomie d'un évènement indésirable.
Les précurseurs d'erreurs et les défenses possibles.
Introduction aux modes de Performance.
Erreur humaine ou sabotage ?
Comment analyser un évènement indésirable et en débusquer les causes ?
Outils et applications pratiques.

JOUR 2 : Mise en pratique

Techniques d'observation : reconnaître les comportements.
Bases du coaching.
Comment approcher ?
Comment donner du feedback dans un esprit constructif ?
Comment influencer la Performance ?
Petites mises en situation permettant aux participants d'expérimenter la théorie du 1er jour. 

Méthodologie :

La matière est présentée et illustrée au moyen de photos et de vidéos de cas réels, suscitant la réaction des participants et favorisant l'interaction.

Plusieurs exercices pratiques seront également proposés au fil de la formation.

Un exercice d'analyse d'évènement sera également proposé. L'objectif de ce type d'analyse est de déterminer quelle est l'origine de l'erreur et quels sont les précurseurs (humains et systémiques) qui ont permis à l'erreur de se produire ainsi que les circonstances qui ont influencé l'importance de l'évènement.  Il permet également de compléter le résultat des analyses classiques d'incidents en fournissant un autre point de vue sur les circonstances qui ont mené à l'évènement.

Cette méthodologie s'appuie sur deux piliers :

1. Evaluer s'il s'agit bien d'une erreur humaine par opposition à une violation délibérée.

2. Mener les investigations appropriées permettant de déterminer l'origine de l'erreur, les principaux précurseurs (humains et systémiques) qui ont permis à l'erreur de se produire ainsi que les éventuelles circonstances.