Le BIM

Organisateur: 
Université Ouverte
Activité: 
Recyclage
Date: 
Lundi 21/10/2019 - 13:30 à 16:30
Prix: 
150 €
Thèmes: 
Le BIM
Lien externe: 
Le BIM
Afin de rester au courant de l’évolution et de la réglementation en matière de sécurité et de santé sur les chantiers temporaires ou mobiles, les coordinateurs ont l’obligation légale de se perfectionner en permanence (5h/an ou 15h/3 ans, AR 25 janvier 2001-art 65). Dans ce cadre, l’U.O. et l’ULiège développent des thèmes de formation plusieurs fois par an.

Introduction

Sous les effets du progrès et des avancées technologiques, les métiers généralistes de conception, de réalisation, de contrôle, de maintenance ou de gestion des constructions publiques ou privées, se spécialisent. Ils se subdivisent même afin de maîtriser mieux la complexité des techniques et des ouvrages. L’enseignement, orienté depuis longtemps par l’exercice individuel d’une profession mais soucieux des pratiques professionnelles du terrain a assimilé, depuis quelques décennies déjà, les avantages de la pratique pluridisciplinaire des métiers. Il intègre ainsi les bénéfices d’une telle approche opérationnelle et des technologies au profit de la qualité des projets appelés à servir mieux les usagers et les citoyens. Le BIM, acronyme de « Building Information Modeling » ou autrement dit « Modélisation Informatique du Bâtiment » a pour objet une maquette informatique ou numérique qui bénéficie des apports spécifiques des différents métiers qui, par leurs échanges, collaborent à son développement et à son bon usage. Cette maquette recèle des informations pertinentes : géométriques, physiques, économiques ou autres. Elle  représente, selon différents niveaux conventionnels, les états du projet livrable par les programmes informatiques disponibles, depuis la phase conception jusqu’à la phase réalisation.  Tout s’y trouve, ou presque, et ce n’est pas tout ! Après la réalisation, la maquette numérique fige les informations des ouvrages réalisés nécessaires à l’exploitation, à la maintenance et même au recyclage, en fin de vie, de l’œuvre. La maquette numérique est ainsi une plate-forme dynamique d’échanges. Elle constitue une manière nouvelle de travailler ensemble autour d’un projet, de sa réalisation, de son usage. Une fois de plus, les développements technologiques créent la dynamique schumpétérienne des métiers qui, qu’on le veuille ou non, doivent maîtriser les outils nouveaux ou disparaître.

Objectifs

L’objectif du module de formation est limité.  Les quelques heures seront consacrées à l’information générale des participants sur les états du BIM tel qu’il est implémenté dans les bureaux d’études belges et étrangers en regard du contexte.  Divers exemples illustreront l’exposé. Les avantages des divers niveaux « opérationnels » des « livrables » et leurs embuches seront abordés afin de percevoir les limites liées à l’apprentissage, à la pratique de collectivités, à l’expérience des collaborateurs BIM placés sous la direction d’un « BIM Manager ».  Des indications seront données sur les programmes disponibles, les outils topographiques nouveaux, les liens et les avancées qu’ils permettent ou promettent selon l’investissement. Les participants pourront aussi se faire une idée des avancées du « management » des « maquettes », se positionner comme acteur d’une maquette réactive aux données dynamiques ou à la mémoire des ouvrages pour l’entretien et l’exploitation des ouvrages, notamment.

Enfin, la pérennité de l’usage des données liées aux progrès et à l’obsolescence technologiques, le cadre normatif et quelques problèmes juridiques seront abordés en lien avec les droits d’auteur, notamment.

Contenu de la formation

Les pratiques des métiers et l’évolution de leurs outils ;

Les  enjeux actuels et futurs du BIM ;

L’intégration du BIM dans le cadre belge, européen et international ;

Les éléments de gestion du BIM ;

Potentiels et supports des « programmes » ;

La pérennité des données et les aspects juridiques.

 

Public cible

  • Coordinateurs de sécurité et santé de niveaux A et B.
  • Ingénieur en construction et architecte.
  • Bureau d’étude
  • Entrepreneurs, MO et AMO
  • Gestionnaire de projets
  • Maitre d’ouvrage
  • Gestionnaire de parc immobilier, d’ouvrages d’art ;
  • Service public
  • Toute personne intéressée par le thème proposé

Formateur

Maurice ROBERT

Plus d’information : une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation

Lieu de la formation : Université Ouverte, avenue Général Michel 1B à 6000 Charleroi

Contact et inscription

Sarah Wieczor

Tél. 071/65 48 53

wieczor.sarah@uo-fwb.be